De retour

Cela fait quelques temps que je n’ai rien écrit…la saison a été longue et un calme apparent revient…Il est donc temps de préparer la saison qui arrive. Opération maintenance sur le matériel, vérification, nettoyage.

Pour vous aussi, il est grand temps de préparer la saison qui s’annonce…

Bien choisir son espace réceptif, c’est avant tout faire confiance aux bons interlocuteurs!

Pour vos évènements, voila ce qu’il vous faut :

-Emplacement

-Nombre d’invités

-Budget

-Besoins (Toilettes, décoration, espaces spécifiques, chauffage(selon la saison)…)

-Date

N’hésitez pas a nous consulter, via notre site web : http://www.atlantique-reception.fr, notre facebook : atlantique réception ou notre adresse mail :contact@atlantique-reception.fr.

2015, c’est demain, alors n’hésitez plus et faites confiance à des professionnels de l’évènementiel!!

Advertisements

De l”importance du cablage…

Bonsoir,

Nous voila de retour après quelques jours d’absence due  à une activité soutenue. Ce soir, je souhaitait parler du câblage. Tous les chapiteaux supérieur à une portée possède des câbles; sur les pieds de la structure et en aérien.

On entend parfois les clients se plaindre de ces câbles, coupant les accès au sol ou bien inesthétique…Il n’empêche, ces câbles ont une raison de se trouver ou ils sont. C’est l’élément central du chapiteau. Aussi appelé crois de saint André, ces câbles permettent à la structure de se maintenir à la verticale par elle même, par effet mécanique inverse.

A ce sujet, la règle est simple; 1 jeu de câbles haut et bas tous les 15 mètres, avec la possibilité d’avoir 5 travées de libres, soit sans câbles.Néanmoins, une alternative existe; le portique. Pièce massive en métal recouverte d’aluminium, le portique est positionné sur les hauts de poteaux(pieds). Il permettent le maintient en écart de la structure pour lui permettre une totale stabilité.

N’hésitez pas à consulter vos loueurs, ou à leur faire part de votre souhait d’éviter les câbles sur vos projets.

Atlantique Réception

http://www.atlantique-reception.fr

contact@atlantique-reception.fr

Organne clé du chapiteau; les baches

Aujourd’hui, je souhaite faire un point sur l’organe clé du chapiteau; la bâche. D’une manière générale, la bâche est omniprésente, elle couvre la totalité de l’armature pour offrir une imperméabilité parfaite. Elle est situé sur le dessus (toits) et sur les cotés(rideaux).

Modulable à souhait, c’est la solution idéale; transportable, couvrante, classé M2(anti feu) et traitée anti UV. Elle est composée de joncs, qui vont permettre de les glisser sur l’armature via un système de gorges (intégré au profil de l’armature). Les rideaux sont composé de:

-Joncs, qui permettent d’enfiler les rideaux sur l’armature

-Œillets, rondelle métallique permettant la fermeture du rideau

-Nouettes, petit bout de ficelle cousu sur le rideau, et permettant la fermeture de celui-ci en liaison avec l’œillet

Pour compléter l’aspect technique de la bâche, il existe différent type de bâche.

-La bâche opaque, plus lourde, ne permet pas ou peu le passage de la lumière et des UV; elle est en règle générale utilisée pour des espaces de projection notamment. Un chapiteau bâchè opaque sera donc plutôt sombre.

-La bâche translucide, blanche permet le passage de la lumière. L’espace sera plus clair, à l’abri du soleil et des intempéries.  

-La bâche cristal; elle peut être partiellement ou totalement cristal. Il s’agit de bâche spécifique, ayant les mêmes capacité de couverture, mais permettant de voir à travers. C’est ni plus, ni moins qu’une vitre. Elle peut être complète(sur toute la surface du rideau, du toit ou du pignon), ou bien partielle (exemple rideaux Versailles).

 

Pour terminer, la bâche permet une multitude de personnalisations; fabriquée sur mesure, elle peut être imprimée et même personnalisée(couleurs, logo, semi cristal, fenêtre, découpe…).

Au delà de son utilisation courante, elle peut être envisagé comme un outil supplémentaire de communication, à l’instar de celle  que l’on peut trouver sur les semi remorques.

La bâche est donc indissociable du chapiteau et a su évoluer au fil des besoins.

Vous pourrez trouver des photos des différents types de bâches que nous proposons sur notre facebook : Atlantique Reception, ou sur le site http://www.atlantique-reception.fr.

Pour toute demande particulière, n’hésitez pas à nous consulter via notre adresse : contact@atlantique-reception.fr.

Le chapiteau, outil industriel

La plus part du temps, on voit du chapiteau lors d’événements, culturels, sportifs, de divertissements. Il s’agit d’une grande part de l’activité, la branche que j’appellerais “Event”. Ces chapiteaux sont montés sur une période courte, pour accueillir généralement du public.

Il existe toutefois une utilisation beaucoup moins connu et qui pourtant offre de grande possibilités aux entreprises. En effet, le chapiteau peut aussi être utilisé comme zone couverte de stockage.

L’avantage de cette méthode, c’est la flexibilité qu’elle apporte. Selon les besoins, la surface est adaptable (agrandissement ou rétrécissement), l’emplacement modulable (parking, champ, cours) et la durée modifiable. 

 

Les chapiteaux de stockage ont l’avantage d’offrir aux professionnels un outil de travail non négligeables, quant à la gestion de leurs stocks, l’organisation logistique et la flexibilité. 

Le chapiteau s’adapte aux besoins, stockage standard, sécurisé (bardage), isolé (double toits) avec des hauteurs d’accès elles aussi modifiables selon les besoins(hauteurs de poteaux allant de 3m à 7m) sur du matériel “standard”. Cette palette de caractéristiques permet donc aux chapiteaux de se faire une place de choix dans l’univers industriel, répondant aux besoins actuels en terme de stockage. 

Enfin, un point sur le prix de ce type d’installation, qui variera en fonction des besoins (bâché, bardé, portails, doubles toits…), de la surface et de la durée d’immobilisation. A partir de ce moment là, le chapiteau devient un bâtiment fonctionnel intégré au requis des entreprises. 

N’hésitez pas à nous consulter pour toute information complémentaire. 

Atlantique Réception

http://www.atlantique-reception.fr

Parthenay, Deux Sèvres.

Implantation/amarrage/arrimage des chapiteaux

Aujourd’hui, je souhaitait traiter une des problématique fondamentale de notre métier, l’ancrage des chapiteaux. 

Il existe plusieurs manières de bien ancrer un chapiteau, selon la nature du terrain, les spécifications propres au chantier, l’accessibilité…

a l’heure actuelle, il existe deux grandes méthodes d’ancrage:

-L’implantation par pince, ou pieux. Elles ressemblent à de grandes sardine et sont directement plantés dans le sol. Elles permettent au chapiteaux une liaison avec le sol, solidarisant l’ensemble. 

La plus part du temps, c’est cette méthode qui est retenue, néanmoins, un des point faible est, notamment sur des surfaces de type bitume ou encore pavé la détérioration de celles-ci. Pour pallier à cette dégradation, une seconde méthode existe; le lestage.

 

-Le lestage, au contraire du “piquetage”, ne détériore pas les surfaces. Il se présente sous forme de plots, plaques, cuves. Généralement en béton, ces lests apportent l’arrimage suffisant, évitant au chapiteau de s’envoler. Ils peuvent aussi être intégré à la structure(plancher lourd), en bâche et remplis d’eau(sacs) voir cuve(remplies d’eau elles aussi).

 L’inconvénient majeur de cette technique, c’est la “lourdeur” logistique inhérente. En effet, les normes constructeurs imposent des lestages spécifiques selon les structures(point qui sera développé ultérieurement). 

Par exemple, pour une structure de 10 mètres de large et de 15 mètres de long, le constructeur impose un lestage de : 1tonne6 poteaux contre-ventés(soit 4 dans cette configuration) et 1tonne3 par poteaux non contre-ventés; soit un total de 11tonne6 pour une structure de 150m². Dans cet exemple, j’élude volontairement le poids du plancher, qui doit toutefois être pris en compte dans ce calcul.

Pour aller au fond des choses, et en prenant une moyenne de poids(plancher+résille métallique double nappe) de 40kg/m², on arrive à une charge de 6 tonnes sur une surface de 150m². Il faudra donc un complément de lest de 5tonnes5 environ, ce qui inclus une charge logistique supplémentaire.

Pour terminer, nous voyons apparaître dans notre métier des planchers dit “lourds”. Ces planchers sont un ensemble(plaques avec un cadre métallique et un plancher intégré). Ces planchers ont l’avantage de pouvoir accueillir des charges plus lourdes (véhicules par exemple).De par le fait, ce plancher peut être utilisé comme lest. Néanmoins, il ne doit pas être soustrait au lestage préconisé par le constructeur, particulièrement sur les poteaux contre-ventés. En terme de conformité, et pour parler simplement, cette méthode doit être, selon les structures, accompagnés de lests complémentaires, afin de respecter la norme et par de fait, la sécurité. 

 

Chapiteau, Tentes et structures

Comme je l’ai déjà développé précédemment, il existe un nombre important de fabricants. Il n’empêche, les surfaces disponibles sont plutôt “standard”.

Tout commence avec les tentes, “quick up”. Les surfaces d’usage sont d’ordinaires de 9m² (3×3) ou de 13.5m²(4.5×3). Ces tentes ont la particularité de se monter et de se démonter très rapidement par un système de morceaux télescopiques.  Il existe des tentes permettant une surface supérieure, au maximum 5x5m.

Les tentes gardens, ou pointes de diamants. Elles s’assemblent par un système de “clips”à l’instar d’un mécano. La bâche de toit se glisse par le dessus, et les bâches de cotés se glisse via des joncs(pièce de plastique soudée à la bâche) dans des “gorges(profil donné à l’armature aluminium).

Les surfaces les plus communes sont 3x3m, 5x5m ou bien 10×10 mètres.

Enfin, la structure dite, “traditionnelle”, ou bi-pente, assemblée par des systèmes de goupilles, boulons et cables afin de maintenir la structure debout et qui commence en portée de 10 mètres par travées latérales de 5 mètres, soit un module minimum de 50m² qui tend vers l’infini.

Ex : Minimum; 10x5m, maximum; infini par multiple de 5 mètres.

Sur ce même format, on trouve des chapiteaux de 15 m, 20 m, 25 m, 30 m, 40 m et 50 mètres de portée, sur ce même principe de travée latérale de 5 mètres, sauf cas exceptionnelles, selon les fabricants.

 

Depuis quelques années, nous voyons apparaître des chapiteaux architecturalement différent, pouvant être de type polygonale, sphérique, à étages…

La modularité et la réponse aux besoins fait du chapiteau une solution universelle de couverture face aux aléas climatiques.

 

La société : Atlantique Reception

Ce blog, comme je l’ai déjà évoqué, a pour but premier de vulgariser notre activité, de la rendre disponible au plus grand nombre. A travers les posts que je développerais, je traiterais de points spécifiques, aussi bien sur les particularités structurelles, que la conformité, les problématiques liées à notre métier. 

Il n’empêche, un peu de promotion de peut pas faire de mal. 

 

Atlantique Réception, fondé en 2008 se spécialise dès sa création dans la création et l’aménagement d’espace réceptif temporaire. Installé à Parthenay, dans les Deux Sèvres, la société développe son activité autour des besoins de ses clients. Foires, mariages, inaugurations, anniversaires, manifestations sportives, culturelles…

Le chapiteau est omniprésent dans notre culture, nomade et adaptable. Atlantique Réception acquiert rapidement et se spécialise dans les tentes types “gardens” et la structure en 10 mètres de portée.

Elle propose aussi une grande variété de mobiliers(Tables, chaises notamment), ainsi qu’un panel complémentaire pour proposer à ses clients des prestations hauts de gamme, en totale autonomie (Lumière, électrification, toilettes, accès, habillage et décoration…)

La société est aujourd’hui en mesure de proposer tous type de matériel selon les besoins de ses clients. Un objectif affiché, la qualité et la satisfaction, et cela au quotidien.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de l’entreprise:

http://www.atlantique-reception.fr

Nous sommes aussi présent sur Facebook, ou vous trouverez actualisé au quotidien, les différentes prestations mise en oeuvre par nos soins.